CR conseil d'école du 14 Novembre 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CR conseil d'école du 14 Novembre 2016

Message par Alexandra le Dim 27 Nov - 20:22

Bonjour tout le monde

Ci-joint le CR du premier conseil d'école :



Compte rendu du conseil d’école du 14 novembre 2016-11-16
Ecole élémentaire Gambetta
Saint-Prix
Point N°1 :
Proclamation des résultats des élections des représentants des parents d’élèves au Conseil d’école
Nombre d'inscrits

310

Nombre de votants

75

Nombre de bulletins blancs ou nuls

8

Nombre de suffrages exprimés (S)

67

Taux de participation

21.6


Pour comparaison, les résultats de l’année dernière étaient :
Nombre d'inscrits

307

Nombre de votants

96

Nombre de bulletins blancs ou nuls

11

Nombre de suffrages exprimés (S)

85

Taux de participation

31.27


Sont donc élues :
Pour la FCPE : Mmes Gavache, Jean, Massicot-Bitty, Saada et Cheurfa
(Suppléantes : Mmes Brun et Pioda)
Pour le GPE : Mmes Dussaussois, Leclerc et Barrier-Dalmon
(Suppléantes : Mmes Fossey et Legendre)

Point N° 2 :
Effectifs, structure et enseignants
Classe 1 : CP
Mme Celma : 19 élèves
Classe 2 : CP
Mme Gosse : 19 élèves
Classe 3 : CE1
Mme Cipolla / Mme Dossou : 25 élèves
Classe 4 : CE1-CE2
Mme Colombani : 24 élèves _ 13 CE1 + 11 CE2
Classe 5 : CE2
Mme Morini : 26 élèves
Classe 6 : CM1
Mme Steinmetz / Mme Gouget : 27 élèves
Classe7 : CM1-CM2
M.Estivalet / Mme Vetchenou : 26 élèves _ 11 CM1 + 15 CM2
Classe 8 : CM2
Mme Bluteau / Mme Michaud : 28 élèves
Effectif total : 194 élèves (98 filles / 96 garçons)
(Effectifs 2015/2016 : 189 – prévisions pour 2017/2018 : 181 )

Point N°3 :
Interventions de Mme Sabouret, maître E
Comme l’année dernière, Mme Sabouret intervient chaque semaine avec les élèves qui connaissent des difficultés d’apprentissage. Pour l’instant, elle intervient auprès de 25 élèves : 6 du CE1, 7 du CE1/CE2, 4 du CE2, 5 du CM1 2 du CM1/CM2 et 1 de la classe de CM2. Elle a mis en place parallèlement, des interventions dans les classes pour travailler avec les élèves au sein du groupe classe en CE1 et CE1/CE2. Cette aide est vraiment précieuse et efficace. Seul petit bémol, Mme Sabouret utilise la bibliothèque puisqu’aucun autre lieu ne lui est accessible. Les classes ne peuvent donc pas l’utiliser quand Mme Sabouret est là. Ce local n’est pas adapté à ce genre d’activité : pas de possibilité d’affichage, de laisser en place le travail engagé par les élèves, notamment. Par ailleurs les aménagements demandés en juin dernier n’ont pas encore été réalisés : déplacement de l’armoire et réparation de sa serrure pour éviter à Mme Sabouret de transporter avec elle en permanence les dossiers des enfants, installation d’un tableau mobile. Nous exprimons une nouvelle fois nos regrets de ne pas avoir un local dédié à cette partie du travail pédagogique entrepris dans l’école. L’indisponibilité de la bibliothèque pour les classes est un réel problème qui rend ce lieu sous-utilisé.
De plus, en prévision des mois d’hiver, Gabrielle Giraud, Directrice du Centre de Loisirs a fait la demande de pouvoir utiliser cette bibliothèque sur le temps de restauration pour y accueillir des groupes d’enfants. Ce qui empêchera Mme Sabouret de travailler pendant la pause méridienne à la préparation de ses interventions.


M. Bourse rappelle que le poste de maitre E a été supprimé par l’Éducation Nationale depuis plus de 5 ans, et qu’il n’était alors pas envisagé de le recréer.
Entretemps, la commune a dû trouver un lieu d’accueil pour le centre de loisirs maternel, celui-ci ayant dû libérer la place à la maison de la petite enfance.
En accord avec la directrice de la maternelle Gambetta, ce centre de loisirs utilise à présent les locaux : salle disponible en maternelle, ancienne bibliothèque maternelle, salle disponible en élémentaire et ancien bureau du maître E à l’étage de la maternelle.
La nomination d’un nouveau maitre E pour la commune de Saint-Prix est une excellente chose, et la commune doit à présent, faute d’un local dédié immédiatement disponible, trouver une solution pour héberger correctement Mme Sabouret
M .Bourse précise que le tableau demandé est en fabrication par les services municipaux, ceux disponibles dans le commerce étant hors de prix et surtout ne correspondent pas aux besoins de Mme Sabouret (hauteur au sol pour les enfants). La serrure va être changée très rapidement. Sur la question des anciens  locaux  scolaires utilisés par le centre de loisirs et la garderie, M. Bourse précise que les normes en vigueur empêchent l’utilisation de ces locaux pour d’autres activités que celles de la garderie ou du centre de loisirs. Un projet de construction d’un bâtiment au centre de loisirs près de l’école Victor Hugo à l’horizon 2020 résoudra ces problèmes.
Mme Person précise que Mme Sabouret peut utiliser la salle des Pré-Post de l’année dernière en y faisant des concessions comme ne pas mettre d’armoire ou de table d’école afin de libérer des mètres carrés pour les enfants pour ne pas perdre l’habilitation DDCS.
L’année passée d’autres lieux (comme l’ancienne bibliothèque de l’école maternelle) avaient été proposés à Mme Sabouret et refusées.
Ces propositions résoudraient ainsi les disponibilités de la bibliothèque aussi bien pour l’école que pour les activités du midi.
Mme Colombani demande si nous pourrions soit construire un local, pour accueillir Mme Sabouret, mais ceci n’est hélas pas possible.

Point N°4 :
Sécurité école et PPMS
Depuis février 2012, l’équipe de l’école a élaboré différentes procédures de mise en sécurité des personnels et des enfants, selon différents scénarios : pollution atmosphérique/nuage toxique, tempête/vent violent, évacuation incendie. Dans chacun de ces cas, les lieux de mise en sécurité sont établis ainsi que les itinéraires pour s’y rendre. Le matériel nécessaire pour assurer la prise en charge des enfants pendant les temps de confinement sont également préparés. Cette année, nous avons travaillé sur le scénario Intrusion, suite aux différents attentas survenus ces derniers mois. Deux options sont prévues, se cacher et s’enfuir. Ces exercices qui sont prévus (alerte départementale) permettent de vérifier que les dispositions choisies sont réalisables et de faire ressortir les obstacles et les impossibilités. Concernant le dernier scénario, cela a permis de s’apercevoir que les fenêtres de la salle des maîtres et de la classe 4 (CM2) sont pour certaines bloquées, ou très difficiles à ouvrir. L’évacuation par le jardin de ces deux salles s’en trouverait empêchée. M. Bourse indique que ces points seront vérifiés par les services. (Ceci a été fait le mercredi 16/11). L’exercice tempête/vent violent avait montré que la mise à l’abri des classes du vieux bâtiment de l’école était précaire au vu de la vétusté des portes et fenêtres. Depuis toutes les huisseries donnant sur la rue ont été changées, le problème est donc résolu. Le scénario intrusion a fait apparaître la difficulté de prévenir tous les adultes de manière rapide et discrète. A l’école maternelle, un dispositif d’alarme lumineuse et silencieuse a été installé et donne satisfaction. Ce système sera étendu aux autres écoles courant 2017.
NB : un exercice d’évacuation incendie a eu lieu le mercredi 16/11/2016 : tous les élèves de l’école ont été évacués et rassemblés par leurs enseignants en 1 min 04 s. la configuration de plain-pied de l’école rend très facile et très rapide cette évacuation.

Point N°5 :
Tennis/judo/piscine
Tennis : à partir du 3 janvier 2017, chaque vendredi de 13h30 à 15h30 10 séances consécutives d’une heure pour la classe de Mme Colombani.
Piscine : du mardi 6 décembre 2016 au mardi 7 janvier 2017, 10 séances de 55 min dans l’eau pour les classes de CM2 et de CM/CM2 à la piscine des Bussy.
Judo : un contact a été pris pour une série de séances sur la dernière période scolaire pour les deux classes de CP.
Les classes de CE1, CE2 et de CM1 ne bénéficient elles d’aucune activité sportive encadrée par un professionnel. C’est dommage.

Point N°6 :
Planning et organisation au complexe sportif
Les disponibilités des salles et des terrains accessibles ou réservés pour les écoles est très flou et incomplet. Il avait été convenu que le planning existant entre les écoles, le collège et les clubs serait reconduit cette année puisqu’il donnait satisfaction, mais le document de synthèse ne respecte pas cet emploi du temps. M. Bourse dit qu’il demandera à Pascale Molière (conseillère municipale en charge de ce dossier) de voir ça et de refaire le planning.
Par ailleurs, la municipalité a débloqué un budget de 300 € pour l’achat de matériel de sport. Nous avons fait une commande qui doit nous être livrée prochainement.

Point N°7 :
Violence d’avant les vacances de Toussaint
Un élève a eu un comportement très violent à l’égard de plusieurs enfants et d’une enseignante qu’il a giflée. Une réunion d’Equipe Educative a été tout de suite organisée avec les différentes personnes intervenant autour de cet enfant et l’Inspectrice de la circonscription. Les décisions suivantes ont été actées à l’issue de cette réunion :

 *   L’élève sera changé de classe, il ira dans celle de M.ESTIVALET.
 *   Il sera scolarisé à temps partiel, par demi-journées et seulement les jours où M.Estivalet est dans sa classe.
 *   Une réflexion est entamée pour envisager à terme une orientation pour une structure adaptée à la problématique de cet enfant.
 *   Il ne fréquentera plus la restauration scolaire.
 *   Pour l’instant, il n’est pas revenu à l’école.

Point N°8 :
Quels moyens pour réclamer un remplaçant stable pour les absences longues des enseignants ?
Les remplaçants sont gérés au sein de chaque circonscription, mais leur nombre est insuffisant puisqu’une partie d’entre eux a été affectée sur des remplacements longs ( congés maternité ou longue maladie). Toutefois, toutes les absences d’enseignants de cette année ont été remplacées. Les circonscriptions voisines collaborent pour se « prêter » des remplaçants quand ils sont disponibles. S’il était nécessaire de faire pression pour améliorer ce système, il faudrait le faire au niveau de  l’Inspection d’Académie qui attribue en début d’année les moyens de remplacement pour chaque secteur. Pour autant, la secrétaire de la circonscription de Franconville fait tout ce qu’elle peut pour pallier au plus vite aux absences qui lui sont signalées. On peut regretter pour autant, que les deux semaines d’absence de M.Estivalet aient vu passer 6 remplaçants différents, mais les élèves n’ont eu à être répartis dans les autres classes.

Point N°9 :
Le Livret Scolaire Unique (LSU)
A partir de ce mois de décembre, il nous est demandé de ne plus utiliser les livrets que chaque école avait élaboré au profit d’un livret scolaire national qui couvrira toute la scolarité des élèves du CP à la fin de la classe de 3ème. Ce LSU est en cours d’élaboration et nous n’avons à notre disposition qu’une version de démonstration qui sert à dénicher les bugs et les disfonctionnements. Il doit toutefois être opérationnel dans les temps pour que nous puissions vous remettre un livret en Décembre. Si ce n’est pas le cas, nous n’aurons pas le temps «  d’improviser «  un autre livret, et nous passerons pour cette année scolaire à un rythme de 2 livrets semestriels, fin janvier et fin juin.

Point N°11 :
Le Comité des Fêtes
L’année dernière la kermesse habituelle avait été annulée faute de bonnes volontés pour l’organiser avec les enseignants. Une journée de jeux exclusivement pour les élèves de l’école avait été organisée à la place, avec l’aide de quelques parents. Chaque classe avait géré un ou plusieurs jeux et les enfants nous avaient fait un retour extrêmement positif : pas de queue pour jouer, pas trop de monde dans la cour et … pas de parents pour les gronder !! Cette année les dispositions Vigirate en cours n’interdisent pas la tenue de tels évènements sous certaines conditions : portes fermées pendant la manifestation, surveillance et contrôle des personnes entrant dans l’enceinte scolaire, notamment. Des précisions seront certainement apportées dans les semaines qui viennent. Si l’organisation d’une kermesse est cette année possible dans le respect de la sécurité, il faudra s’y prendre très tôt. Dans le cas contraire, il faudra envisager de reconduire cette journée de jeux à huis-clos ou  peut-être de penser une autre manifestation avec les parents mais qui prendrait une forme différente.

Point N°11 :
Goûter Centre de loisirs
Les parents que le pain soit trop présent dans les goûters donnés aux enfants. Mme Person s’étonne de cette remarque car il était prévu d’amener plus de variété dans la composition des goûters. Elle va s’en occuper pour que les engagements pris soient respectés.

Alexandra

Messages : 5
Date d'inscription : 10/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum